HISTOIRE

La Fédération basque de Rugby, la Fédération Navarre de Rugby et le Comité departamental de Rugby, en tant qu’entités competentes en matière de promotion et d’organisation l’anisation du rugby dans la Communauté autonome d’Euskadi, en Navarre et dans le départament des Pyrénées-Atlantiques, respectivement, sont convenus d’aborder un processus stratégique commun permettant d’elaborer un nouveau cadre d’action à caractère transfrontalier pour le rugby basque – Coomprenant comme rugby basque toute l’activité sportive développée dans le cadre des trois entités.

Ce project vise à fournir un cadre d’action stable aux différentes actions à caractère transfrontalier qui sont développées ponctuellement par les différents acteurs du rugby basque – fédérations et clubs principalement-, et sont intégrées dans un programme planifié, structuré et dirigé par la FVR, la FNV et la CD64.

Ce projet commun entre la FVR, la FNR et la CD64 trouve son origine dans la nécessité d’adapter le modèle de compétition et la structure organisationnelle du rugby non progessionnel à la réalité sportive, sociale et économique actuelle, en augmentant les paramètres d’efficacité dans la gestión des ressources et en répondant aux attentes réelles des acteurs du rugby local.

La gestión et l’organisation du rugby basque, tant dans la CAPV, en Navarre et en Aquitaine, sont subordonnées aux limites administratives et géographiques, et aux directives émanant des fédérations d’état comme référence sportive principale, sans remettre en acuse les conséquences de la promotion d’un modèle qui, sans aucun doute, se trouve de plus en plis éloigné des besoins, des possibilités et des attentes des clubs et des sportifs. Les clubs éprouvven de plus en plus de difficultés à maintenir les coûts structurels liés à la participation à des cométitions d’état et, dans certains cas, ils reproduisent des comportements relevant du sport proffesionnel – situations irrégulières de joueurs, etc- qui peuvent produire des conséquences indésirables pour les clubs et pour la modalité. Dans le cas des sportigs, les engagements sportifs d’une compétition d’état exigent un engagement difficile à convilier avec leurs obligations professionnelles, éducatives et personnelles, provocant un abandon prémature d’lactivité.

Ce nouveau cadre d’action conjoint offert par Euskadi, Navarre et Aquitaine au rugby non professionnel permet de surmonter les menaces du modèle actuel, et c’est un grand stimulant pour les agents qui le composent et une opportunité de croissance pour notre rugby.